Image PME, données régionales - 2e trimestre 2022

L'analyse de l'évolution trimestrielle de l'activité

• Au 2e trimestre 2022, l'indice de chiffre d’affaires (ICA) des TPE-PME de Normandie est de 116,7, soit une progression de 16,7 % de leur chiffre d'affaires (CA) par rapport au 2e trimestre 2021, marqué par le troisième confinement et de nouvelles mesures de restriction. L'indice de chiffre d'affaires cumulé (ICAC) montre que les entreprises régionales ont vu leur activité progresser de 14 % depuis le début d'année, comparativement à la même période de l'année précédente. Cette performance place la région au 7e rang du classement national avec un résultat inférieur de 0,3 point à la moyenne française.

• La comparaison avec les résultats du 1er semestre 2019*** permet de connaître l’évolution du CA des petites et moyennes structures de la région par rapport à un niveau d’activité d’avant-crise. Leur CA a progressé de 14,6 % par rapport à la même période 3 ans plus tôt, ce qui équivaut à un taux de croissance annuel moyen de 4,7 %, contre 4,2 % au niveau national.

• Il convient toutefois de noter que les résultats présentés dans cette analyse ne sont pas corrigés de l'inflation qui a progressé significativement sur les trois dernières années. En effet, selon les estimations de l’INSEE, l’indice des prix à la consommation a augmenté de 5,8 % en juin 2022 sur les 12 derniers mois et d’environ 7,7 % par rapport à juin 2019.

L'évolution trimestrielle par département

• Les TPE-PME de l’ensemble des départements de Normandie ont affiché un CA en hausse sur le 2e trimestre 2022, comparativement à la même période de l'année précédente. Ces hausses, en valeur, sont comprises entre +13,2 % pour l'Orne et +19,8 % pour la Manche.

• L’analyse des résultats par rapport au 2e trimestre 2019 permet d'avoir une vision plus précise des performances économiques. Les entreprises de l'Eure affichent le plus fort taux de croissance annuel moyen sur les trois dernières années : +5,4 %, en valeur, suivies de celles de la Manche (+5,2%), de la Seine-Maritime (+5,2 %) et du Calvados (+5,1 %). Les structures de l'Orne (+3,6 %) enregistrent un résultat inférieur à la moyenne régionale (+5,1 %).

 

Télécharger l'analyse complète (.pdf) (Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre)