Image PME

L'analyse de l'évolution trimestrielle de l'activité 

  • Le 4e trimestre 2021 a été marqué par le début de la 5e vague de Covid-19, qui n’a toutefois pas engendré de mesures de restriction aussi importantes qu’à la même période l’an passé. Conséquence, l'activité des TPE-PME normandes affiche des évolutions élevées. Elle a ainsi progressé de 11,3 % au 4e trimestre 2021 par rapport à un 4e trimestre 2020 ponctué par des couvre-feux et un confinement. La comparaison avec les résultats du 4e trimestre 2019* permet d'avoir une vue plus réaliste du niveau d'activité des petites et moyennes structures de la région. Leur chiffre d'affaires (CA) a progressé de 7,6 % par rapport à la même période deux ans auparavant. Il convient toutefois de noter que les résultats présentés dans cette analyse ne sont pas corrigés de l'inflation qui a progressé significativement sur les deux dernières années.

  • Sur l'ensemble de l'année 2021, l'indice de chiffre d'affaires cumulé (ICAC) indique une hausse d’activité de 9,6 % par
    rapport à 2020. Comparativement à 2019, soit avant-crise, il affiche également une progression mais de 3,4 %, ce qui
    place la région au 6e rang du classement national, avec un résultat supérieur de 1,5 point à la moyenne française (+1,9 %).

  • Ces résultats moyens masquent cependant des disparités comme le détaille la suite de l’analyse.

L'évolution trimestrielle par département

  • Les TPE-PME de tous les départements de la région ont affiché une forte hausse de CA cumulé sur l'année 2021, notamment car les résultats sont comparés à ceux de l'année 2020, marquée par une forte contraction de l'activité. Ces hausses sont comprises entre +8,9 % pour l'Orne et +10,1 % pour l'Eure.

  • L’analyse des résultats par rapport à 2019 permet d'avoir une vision plus précise des performances économiques. Les entreprises de l’Eure (+4 %) et de Seine-Maritime (+3,6 %) enregistrent les plus fortes progressions d’activité et un résultat au-dessus de la moyenne régionale. Celles de l’Orne (+3,2 %), de la Manche (+3 %) et du Calvados (+2,7 %) affichent des hausses moins conséquentes.

Télécharger l'analyse complète (.pdf) (Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre)